Goulven (Finistère)

logo du site
  • Goulven (Finistère)

Accueil du site > Histoire et Patrimoine > Sites naturels, Faune et Flore

Sites naturels, Faune et Flore

Sites naturels

Découvrez le site ornithologique de la baie de Goulven. Cette grande baie sableuse et rocheuse est un lieu très fréquenté par les oiseaux lors de leurs migrations. Ils viennent s’y reposer tout en y trouvant une nourriture abondante. Il est important de préserver ce lieu, et de ne pas trop le perturber.
Le long des sentiers sur les dunes, vous serez en harmonie avec une nature exceptionnelle où la faune et la flore, diverses et originales, sont protégées.

On y rencontre plusieurs types de milieux : 

- Marins 
- Côtier 
- Dunaires 
- Marais eau saumâtre 
- Marais eau douce

La baie abrite une population hivernante de Limicoles (Bécasseaux, Chevaliers, Barges, Gravelots…) et d’Anatidés (Canards) non négligeable au niveau régional et même national.
Le brassage d’oiseaux de passage est très important en automne.
La baie joue un rôle au niveau européen autant comme le lieu de passage que comme zone d’hivernage pour certaines espèces.

 

Le Code de conduite ornithologique :

- La protection des oiseaux
- Leur habitat doit être sauvegardé 
- Réduire les dérangements occasionnés aux oiseaux et à leur habitat 
- Ne pas perturber un oiseau migrateur d’une espèce rare ou menacée
- Se conformer à la législation sur la protection des oiseaux 
- Respecter les droits des propriétaires terriens 
- Respecter les droits des autres dans la nature

 

L’emblème de la commune est représenté par un colvert qui évoque l’espace (par l’ouverture sur le monde grâce à la mer) et la liberté.
La baie de Goulven, grand espace sauvage, est le résultat d’un fragile équilibre entre les éléments et l’homme. Effectivement, elle met en présence un milieu marin, un milieu côtier avec ses plages, ses vasières et ses herbus, un marais avec ses eaux saumâtres et ses eaux douces, et une digue construite en 1823. Ces différents éléments ont fait de ce site un lieu d’importance internationale pour l’hivernage et la migration des oiseaux d’eau. Ainsi, à l’abri de la digue, l’étang, (et sa roselière) est un refuge précieux pour les canards, poules d’eau, les vanneaux, les busards et les petits passereaux.

La Faune

La faune est l’ensemble des espèces animales vivant dans un même lieu.

Le Cormoran

Le Cormoran, également appelé « corbeau de mer », est une espèce d’oiseau palmipède marin de la famille des phalacrocoracidés. Excellent plongeur, ce migrateur se nourrit de particules végétales ou de petites proies trouvées dans l’eau et retenues par les lamelles du bec.

Le Colvert

Le Canard Colvert est aussi appelé « malard » ou « tête-verte ». Ce canard sauvage est l’oiseau que vous rencontrez le plus facilement sur le site. Il se nourrit de particules végétales et de petites proies trouvées dans l’eau.

Le Pluvier argenté

Le pluvier argenté est un limicole migrateur de taille moyenne. Le Pluvier signifie, dans son sens originel : pleuvoir. C’est un échassier hivernant dans les régions chaudes et est chassé en France lors de ses passages.

Tournepierre à collier

Le tournepierre à collier est un oiseau limicole de la famille des scolopacidés (bécasses et chevaliers)

La Flore

La flore désigne l’ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé.

Salicorne

Salicorne, regroupe une trentaine d’espèces de plantes halophiles. Ce végétal est également nommé « cornichon de mer ». Il s’agit d’une plante à tige charnue sans feuilles, dont on extrayait la soude.



Dans la même rubrique

Site réalisé en SPIP pour l'AMRF